L’histoire de l’Hôpital de Cerdagne a germé dans les esprits  à la fin des années 1990. La Cerdagne est un plateau montagneux isolé, situé à 1200 mètres  d’altitude et divisé entre deux pays qui sont la France et l’Espagne. Il s’est imposé comme le territoire géographique idéal pour permettre la coopération entre ces deux pays.

Historique du projet

L’histoire de l’Hôpital de Cerdagne a germé dans les esprits  à la fin des années 1990. La Cerdagne est un plateau montagneux isolé, situé à 1200 mètres  d’altitude et divisé entre deux pays qui sont la France et l’Espagne. Il s’est imposé comme le territoire géographique idéal pour permettre la coopération entre ces deux pays.

Une étude de faisabilité a donc été initiée en janvier 2003, suite à la signature du protocole d’accord entre le Président du Conseil Régional du Languedoc Roussillon et le Président de la Generalitat de Catalunya, avec comme partenaires de santé associés, l’Agence Régionale d’Hospitalisation (ARH- LR) et le Servei Català de la Salut (CatSalut).

Cette étude a fait l’objet d’un  projet d’intérêt communautaire (Interreg III) qui en garantit la vision et la plus-value transfrontalière. L’objectif étant d’étudier la faisabilité d’un Hôpital Transfrontalier répondant aux besoins de la population de référence.

Cette étude ayant montré un véritable besoin en matière de santé de premier recours sur le plateau, une déclaration d’intention de coopération en matière de santé a été signée le 19 mars 2007, entre le Ministre de la santé français et la Conseillère de la santé de la Generalitat de Catalunya.

>>Voir les étapes du projet

 

Actualités

19 Décembre 2014

Commence l’activité de la filiale Cerdagne-Capcir de l’Académie des Sciences Médicales

La filiale de Cerdagne et Capcir de l’Académie commence ses activités pour le cours 2014-2015 avec une conférence de Mme le Dr....

01 Décembre 2014

« A l'Everest, à 4 000 mètres, le plus important est la gestion des ressources et la capacité clinique. En fait, c’est pareil qu’ici ».

Ceci est le surprenant avis du Dr Íñigo SOTERAS et de M Xavier CARALT, chef de service et responsable d’infirmerie respectivement, du Service des Urgences de l’Hôpital de Cerdagne....